Quelques vers pour un vagabond

 

moondog

Moondog, aka Louis Thomas Hardin, aka le viking de la 6ème avenue, aka Odin qui décide de se taper un petit trip sur Mitgard.

J’avais envie de vous partager quelques poèmes de lui en plus de son (extraordinaire) musique, les voici donc (mal) traduites par mes soins (l’original est par ici)

MILLENIAD

Je trouve la plus grande liberté dans la structure d’une forme qui paradoxe l’anormalité au sein d’une norme.

L’Epée de Damoclès est suspendue au dessus de nous tous. En étant conscient de ce fait, de quoi pouvons nous discuter?

Mon crédo pourrait être le suivant: maintenant que la noirceur de mes jours est passée, je me battrai pour vivre chacun d’entre eux comme si c’était mon premier et mon dernier.

Tu me plains dans mon exil? Et bien, plains si tu veux, mais vis– avant que ta chère identité ne tourne en poussière.

Les carnivores qui vivent des Herbivores qui vivent des plantes furent tous consommés par des Omnivores qui marchaient aux alentours en pantalons.

Celui qui ne sais pas qu’il ne sait pas qu’il ne savait pas, devint celui qui ne savait pas qu’il savait qu’il ne savait pas, et devint celui qui savait qu’il ne savait pas qu’il savait, qui devint finalement celui qui savait qu’il savait qu’il savait.

Un regard, un sourire, un signe et puis– une étreinte. Les années se déroulent devant mes yeux en scènes que je ne peux effacer.

Nous tâtonnons les yeux grand ouverts dans l’obscurité du futur, avec foi en ce qui est hors de notre portée au lieu d’avoir foi en la sécurité qui se trouve aux tréfonds de notre âme.

Le trombone et le Sackbut (un genre de trombone médiéval) se jetaient des coups d’œils honteux. L’un voyait ce qu’il avait été, l’autre ce qu’il était devenu.

Le Tout déclara, « Tu ne connaîtra jamais la somme de toutes mes parties, alors arrêtes ton jeu stupide, et raccommode tes cœurs brisés. »
La preuve que Dieu existe se trouve dans les harmoniques de un à neuf, ce qui explique comment l’univers est construit.

Ce que je dis de la science ici, je le dis sans condition : la science est la dernière et la plus grande des superstitions.

La Tour Penchée se pencha un peu plus vers le sud et dit, « Je n’aurais pas été aussi célèbre si j’avais eu la tête haute. »

Un flocon de neige se posa sur ma main, et dit, comme s’il était effrayé, « Je dois continuer mon chemin, avant que je ne me transforme en larme »

Tu pourras avoir d’infinies possibilités saines et fortunées qui ne servent à rien , si tu ne sais pas que chaque minute compte.

SUITE EQUESTRIA

Premier mouvement

Lorsque l’homme commença à apprivoiser le cheval, il trouva une grande source de pouvoir potentiel.

Pour l’attelage et pour la monte, les chevaux gagnèrent en suprématie. Qu’ils soient deux ou trois ou plus ils forment une équipe.

Le chien n’était pas son seul ami. Il savait qu’il en avait un autre en le cheval.

Mais il laissa son ami de côté pour favoriser une chevauchée motorisée.

Deuxième mouvement:

Les Incas n’avaient pas de roue. Les Aztèques n’avaient pas de roue. Les Mayas n’avaient pas de roue. Les Mayas n’avaient pas de roue sur laquelle rouler.

Avant que les hommes à roue vinrent pour quémander une guerre qu’ils gagnèrent, les Aborigènes n’en avaient pas besoin.

Les Natifs connaissaient l’année où les hommes du Nord apparaîtraient, pour redécouvrir la moitié d’un hémisphère.

Le cheval a toujours été, le cheval sera toujours la source la plus sûre de la mobilité de l’homme.

Troisième mouvement

Sur l’énergie fossile la machine fonctionnait, elle était apparemment l’ami de coeur de l’homme.

En servant l’Homme le moteur devint le Maître,et même l’homme se mis à le comprendre.

Si la fierté précède la chute il est temps qu’il chu, pour les chevaux qui l’ont toujours bien servit.

Ayant apporté une grande aide et une grande ruine à la fois, l’engin a eu son temps, le voici maintenant arrivé à son terme.

Moondog+236

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s