Médecine traditionnelle chinoise

En ce moment , je sais pas pourquoi mais tout tourne autour des traditions chinoises. Je me retrouve à acheter des bouquins sur la médecine chinoise, les moxas (je vous expliquerais); le shiatsu et l’acupression m’appellent à grands renfort de signes pas-discrets-du-tout, je me retrouve à écouter des émissions sur le taoisme et le confuscianisme;  à utiliser mon oracle Mah-Jong en complément du Yi-King que j’utilisais depuis des lustres, à loucher vers mon thème astral Ba-Zi (sorte d’astrologie taoiste, si vous êtes interessés allez donc voir par ici même si très franchement c’est aussi clair que du jus de mangue: http://www.fengshui-village.com/fr/bazi.php )  , à dévorer des bouquins sur le feng-shui, je me suis remise au Tai-chi avant que mon genou ne décide de m’abandonner lâchement…Non je ne vais pas jusqu’à manger ma soupe avec mes baguettes, mais ça n’est pas si loin.

present-jpg-w593

Quelques cartes de l’oracle, diablement efficace.

Ce que j’aime dans la médecine chinoise, c’est son côté très terre à terre. j’ai toujours eu du mal avec les pratiques spirituelles trop « déconnectées », trop dans l’amour la lumière le côté clair de la force toussa…Je pense que l’excès de matière, comme l’excès de spirituel entraînent des déséquilibres: d’un côté tu te perds dans tes fantasmes et tu risques de délaisser ta vie matérielle, dans l’autre perds le sens de ce que tu fais et tu deviens l’esclave de la matière, du dieu flouze pour la plupart du temps.

Perso, j’avais une approche plutôt mitigée de la médecine chinoise à l’époque où j’étais encore complètement fermée à toute sorte de « magie ». Ca n’est pas que je n’y croyais pas, c’est juste que mon esprit cartésien scientifique et ma famille dursleyienne prenaient un malin plaisir à mettre un bon gros mur de « nan c’est pas possible » entre moi et tout ce qui pouvait relever du spirituel et compagnie.

J’ai ensuite testé à la suite d’un bon gros mal de dos la médecine chinoise (vous pouvez lire le manifeste que j’avais écris à l’occasion par ici), et j’avais été plutôt conquise. A la suite de quoi je m’étais enchaînée quelques émissions sur france inter très très intéressantes dont celle-ci en particulier qui avait été une véritable révélation, puis chemin faisant le long de ma vie erratique de bohème qui, si elle a été écrite par je ne sais quel scribe cosmique, à du avoir envie d’expérimenter la méthode  dada–on prend un livre, on découpe tous les mots, on en pioche au pif et on essaye de faire un truc avec–j’ai perdu de vue puis suis revenue à la médecine chinoise.

 

Chinese herbal medicine with acupuncture needles and asian scrip

Joli hein? On dirait presque un autel païen

Ce que j’aime dans la médecine chinoise, c’est qu’ au lieu de simplement soigner les symptômes, on va prendre en compte les facteurs déclencheurs de cette maladie, les habitudes de vie, les facteurs environnement et psychologiques, et même ton thème de naissance, qui selon l’enseignement des « ciel antérieurs » et « ciels postérieurs » (je vous expliquerai ptet un jour) , te prédispose à certaines affections. Par exemple, le maître du jour de ma naissance étant Metal Yang(une EPEE t’ENTEND! LA CLASSE HORACE), il faut que je privilégie les exercices de respiration, les activités en plein air et les nourritures amer et épicées. Cette médecine repose sur l’équilibre des 5 éléments, le bois, la terre, le feu, le métal et l’eau , aide à travailler sur les déséquilibres à l’origine de la maladie par l’alimentation (chaque aliment possède des propriétés, froide ou chaude, sec ou humide, comme dans la médecine hildegardienne) , par l’hygiène de vie , la phytothérapie et l’acupuncture.  Et surtout, très important, elle ADAPTE son traitement au patient. Au lieu de refiler un aspirine à tous les migraineux et puis basta, le médecin chinois, s’il fait bien son job, va te prescrire non seulement une synergie de plante et éventuellement de l’acupuncture, mais aussi quelques règles d’hygiènes de vie, et des choses qui vont te permettre de changer ce qui ne va pas dans ta vie pour améliorer, voir guérir une pathologie. Et ça se fait dans le dialogue: si toi tu ne te sens pas de faire de l’acupuncture, tu peux décider de ne te concentrer que sur la phytothérapie, ou inversement; il n’y a pas de méthode figée mais plutôt une adaptation en fonction des réponses de l’organisme.

 

Pratiquant l’auto-médication style miel-citron-gingembre-thym pour a peu prêt tout ce qui se retrouve dans le terme « crève » ainsi que des trucs un peu plus complexes pour des trucs un poil plus grave (la médecine de hildegarde  revisitée par Wighard Strehlow pour les trucs un peu sérieux , ou les recettes de Maurice Messegué pour les petites affections chiantes de tous les jours), je suis totalement adepte de la responsabilisation du malade. Il ne s’agit pas évidemment de se shooter à la valériane pour se guérir d’un cancer de la prostate, mais de prêter attention aux signes que nous envoie le corps, et de les suivre même si ça semble en contradiction totale avec le sens commun (comprenons: le sens des médecins occidentaux lambdas), parce qu’on sait mieux que personne ce qui nous convient. Et qu’on apprend aussi en faisant des tests( bon  j’ai tendance à être un poil déraisonnable , non les enfants ne faites pas ça chez vous ) , que c’est un ajustement permanent, et une collecte d’information, ne pas avoir peur de sortir des sentiers battus et de tester des méthodes pas orthodoxes.

 

Il y a quelques mois, j’ai juré devant un grand chêne que j’allais protéger la vie. Je sais pas pourquoi. Peut être pour me sentir importante, ou pour avoir l’impression que je peux faire quelque chose de ma vie, l’impression peut être futile d’être, justement, utile. La force de régénération comme dirait mon cher Hubert Reeves, le regard rivé vers les étoiles mais le coeur bien sur terre. Comment, ça j’en sais encore trop rien. Soigner les gens pour se soigner soi-même, et puis aussi , la joie d’apprendre, et la joie de comprendre, sans laquelle disons le clairement…je m’emmerde.

 

chinese-medicine-cancer-treatment

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s