Pharmacie de sorcière

 

 

tumblr_nwhgpjZk5D1qz9v0to6_500.jpg

source: https://lordofmasks.tumblr.com/

Plus j’avance dans les expérimentations sur les plantes sauvages et médicinales, plus je me rends compte que dans le  monde moderne, on a perdu un savoir immense. Et qu’il nous faut le retrouver, et vite.

On remarque un retour à la phytothérapie, au « fait maison », mais ce retour ne se fait pas forcément dans les bonnes conditions tout simplement parce qu’il passe par les circuits de la consommation de masse. On veut du sain, du naturel, mais on achète des produits conditionnés, que ça soit sous forme de gélules, d’huiles essentielles, de crèmes ou de teintures. Plus c’est exotique, plus c’est cher, et mieux c’est.

Mais est-ce qu’on réfléchit deux secondes à ce que ça implique? Premièrement, qui dit conditionnement dit-même pour les produits bio- qu’on ne maitrise rien dans toute la chaine de production: on ne sait pas d’où ça vient, dans quelles conditions les plantes ont été cultivées, récoltées, comment sont traités les gens qui y travaillent, comment les plantes sont séchées, transformées, quelle énergie ça coute de fabriquer les emballages et de les acheminer et enfin à quel point les intermédiaires -que ce soit les grandes ou petites enseignes ou les commerciaux qui sont derrière – s’en mettent plein les poches.

J’ai acheté beaucoup d’huiles essentielles. Pour moi c’était la panacée: peu encombrant, efficace, d’une grande diversité d’utilisation…Mais en y réfléchissant deux secondes, je me suis rendue compte qu’il y avait là beaucoup trop de choses qui clochaient: d’un , ça demande une énergie faramineuse pour extraire les principes actifs , de deux, ça demande une quantité astronomique de plantes (plusieurs tonnes pour 1L d’huile essentielle). Et qu’est ce qu’on fait de tous les déchets végétaux après ça? Est ce que les huiles essentielles possèdent vraiment tous les principes actifs d’une plante fraîche? Est ce que le commerce de certaines huiles n’entraîne pas la dévastation de certaines terres qui seront défrichées pour y planter les précieuses essences ?

Et à côté de ça, tous les jours on passe à côté de tonnes de plantes dans les champs qui pourraient remplir leur rôle tout aussi bien.

Prenons par exemple cette petite là, qui fleurit en ce moment un peu partout dans les champs et dans les jardins:

RFGZED.jpg

C’est l’achillée millefeuille, qu’on appelle ainsi parce qu’elle possède des feuilles très finement découpées, qu’on ne peut confondre avec nulle autre. Et bien cette demoiselle est le première remède a avoir en cas de coupure ou de plaie fraîche peu profonde: soit vous êtes au milieu de nulle part et vous mâchez les feuilles pour en faire une pâte que vous appliquez direct sur la blessure(l’achillée est hémostatique, c’est a dire qu’elle aide à arrêter le saignement, et en plus elle désinfecte) soit vous avez un peu plus de matos et vous pouvez en faire un cataplasme, que vous changerez régulièrement.

Bon. C’est bien gentil mais c’est quoi un cataplasme?

Ah! Vous voyez? Même si on voit vaguement ce que c’est (genre tu mets une bouillie de la plante sur la blessure, mais a part ça…), je suis pas sûre que beaucoup en aient jamais fait. Moi même j’en avait jamais fait jusqu’à ce matin, a part le fait de me badigeonner d’argile mais ça ça ne compte pas. Et bien je peux vous dire que c’est sacrément efficace! Je viens de me faire tatouer sur les deux bras, ça brûle bien , et je me suis dite « allez hop c’est parti! On teste! »

Je prends Mon herbier de santé de Maurice Mességué que je viens de recevoir, et je m’applique un mélange de Mauve officinale trouvée dans le jardin des parents et de Soucis (calendula officinalis) hachés et cuits légèrement à l’eau, je les mets dans un tissus que j’applique sur le tatoo, un bandage par dessus et hop, je laisse poser.

zffaqd

Nouvelle pièce à ma bibliothèque déjà bien trop fournie

Et je peux vous dire que ça soulage diablement bien.

A la base , le cataplasme était initialement préparé avec la plante hachée, un peu d’eau et un peu de farine de lin, qu’on mettait à cuire à feu très doux jusqu’à avoir la consistance d’une pâte. On mettait cette pâte sur la zone à traiter avec un tissu en dessous puis on le maintenait avec un bandage ou un linge, pour l’emplâtre, on mettait directement la pâte au contact de la blessure. On peut utiliser aussi les plantes sous la forme de bains de mains et de pieds (je suis en train de me traiter une connasse de mycose du pied choppée en irlande le pays du moisi sur laquelle j’avais essayé à peu près tout et n’importe quoi, et là elle est ENFIN en train de rendre l’âme grâce à des infusions…de thym, de bardane et de chélidoine, vous savez, la plante à verrues, celle qui a du suc jaune quand on la casse)

 

Ma chambre est devenue un vrai laboratoire d’expérimentations: je profite d’avoir du temps à ne rien fouttre pour tester des recettes d’onguents, bien pratiques quand on a pas la plante fraîche sous la main (en général, c’est suc de la plante + huile végétale + 1/5 de cire d’abeille , il faut chauffer pour faire fondre tout ça mais attention, certains principes actifs sont détruits par la chaleur).

zfd

Au moyen âge, on utilisait aussi beaucoup de beurre, de graisse de cerf et de saindoux pour les baumes: on y mélangeait le suc de la plante fraîche, ce qui évitait de cuire la plante et d’en garder toutes les propriétés. Le suc était extrait au mortier (ça, c’est mon prochain investissement! Un beau mortier en pierre. Parce que les centrifugeuses , ça pue du cul en plus d’être cher et d’être bruyant, et de faire un travail d’extraction plutôt moyen), on le récupérait en mettant la plante broyée dans un linge fin et en pressant le linge (méthode testée et approuvée), pareil pour les décoctions et infusions : on passe le tout à travers un linge pour filtrer, et on écrase bien les plantes histoire de récupérer tous les principes actifs. Autrement, il y avait la recette de l’huile solaire remise au goût du jour , où l’on fait macérer des plantes séchées ou semi-fraîches (si elles sont trop humides, ça moisit) dans une huile de son choix, et qu’on expose au soleil pendant un mois histoire qu’elle soit chauffée tout doucement, ou encore les vinaigres ou les vins, qui sont un bon moyen d’extraire et de conserver les propriétés des plantes (mon petit favori c’est le vinaigre des quatre voleurs dont je vous donnerais la recette dans le prochain article!)

Comme vous pouvez le voir, ça n’est pas la diversité qui manque, et on en apprend tous les jours! Quel mode de conservation utiliser pour quelle plante, quand la cueillir, quelle utilisation faire de la racine, de la fleur ou des feuilles, comment la sécher, quelles plantes utiliser ensemble… Et rappelez vous aussi que le plus simple et le plus accessible n’est pas forcément le moins efficace, bien au contraire. Il paraît que les cataplasmes de chou sont extra contre les ulcères ou les abcès, qu’on peut faire des cataplasmes de carotte et d’épinard contre les brûlures, et qu’on peut soigner la nervosité et les insomnies en mangeant des laitues braisées tous les soirs!

 

Je ferai un petit récapitulatif plus technique dans le prochain article, histoire de décrire un peu plus en détail comment faire des vinaigres, onguents, baumes, cataplasmes… Et après, libre a vous d’expérimenter!

tumblr_oaaev7bobu1rircjvo1_r2_500

source: Camille Chew (lordofmasks)

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Pharmacie de sorcière

  1. Je me suis posé la question sur les huiles essentielles aussi, d’autant que mon premier achat (récent) s’est révélé insatisfaisant sur l’odeur, presque nulle, voire légèrement mauvaise. Du coup j’ai pris mon sécateur, et j’ai récolté ma vraie lavande moi même. Merci pour cet article sympa. 🙂
    Irien.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s