Les 27 nakshatras ou l’astrologie Hindoue

tumblr_nhpoz1OAu71qkb10mo2_1280

A une époque, je ne pouvais pas voir en peinture l’astrologie. L’idée que notre destin nous soit tracé dès la naissance, le fait aussi de mettre les gens dans des cases en fonction du moment où ils étaient nés me semblait être une pure aberration.

Et puis moi? Un taureau? Le signe le plus stable du zodiaque, casanier, difficile à faire bouger ? Non. Je ne m’arrivais pas à m’y faire , me voyant comme la fille la plus instable et changeante du monde. Une contradiction sur pattes.

Et puis d’abord, on y voit un peu ce qu’on veut dans les thèmes astro. Tant de paramètres, des indications suffisemment vagues pour que tout le monde s’y retrouve, hop c’est plié, chacun y voit midi à sa porte et se rassure par rapport à sa peur du vide et de la responsabilité de son propre destin. C’est la faute aux astres si je bat ma femme, la conjonction avec jupiter était mauvaise.

Il a fallut que j’essaye de trouver chaussure à mon pied dans les astrologies maya et Aztèques (je vous ferais surement un petit topo aussi la dessus un de ces jours, vous pouvez calculer la votre par ici, c’est super interessant), avant de me réconcilier avec l’astrologie et de me repencher sur l’astrologie occidentale. Non pas que je soie devenue déterministe, mais je crois maintenant qu’il existe un équilibre entre les fils de notre vie déja tissés, et ceux qu’on rajoute , qu’on coupe, qu’on tisse de notre propre chef tout au long de notre existence; les reconnaître nous permet de faire le tri entre ce qu’on peut changer par la volonté et ce qu’on décide de laisser au destin (je suis feignante et m’éreinter pour une cause perdue, j’avoue que j’en ai ma claque, je préfère maintenant essayer de suivre la voie de la fluidité et appuyer sur les bon points de tension plutot que de tailler dans l’air comme un forçat)

Enfin bref. Revenons à nos étoiles.

Je ne sais pas si vous avez entendu parler du décalage des signes? Pour faire simple, le principe de l’astrologie classique, c’est qu’on a divisé le ciel en 12 portions égales correspondant aux 12 signes du zodiaque, en prenant pour origine le point vernal. Coordonnees_equatoriales.svg

Pour essayer de faire simple, le point vernal, c’est le point par lequel passe le soleil à l’équinoxe de printemps.(bon, c’est la terre qui tourne autour du soleil normalement, mais lorsqu’on prend la terre comme référent et qu’on projette les étoiles et planètes qui nous entourent en une trajectoire sur cette fameuse « sphère terrestre », ça prend sens) Il correspond au croisement entre l’équateur et l’écliptique sur la sphère céleste.

En astrologie, il s’agit en quelque sorte du point de référence, le « point zéro » qui sert a définir le premier jour de l’entrée dans le zodiaque du bélier; l’axe de cette sphère céleste prend pour référence Ursa minor, l’étoile polaire: on trace une ligne imaginaire entre cette étoile et le centre de la terre, et hop, on a notre axe.

Seulement voila.

A cause des phénomènes de précession  (une loi physique qui fait que tout corps qui tourne sur lui même subit une légère rotation sur son axe, comme dans ce  suuuperbe gif de gyroscope ) et de nutation, ce fameux point vernal change de position au fil des siècles, le ptit malin!

C-est-pas-Sorcier-nouvel-horaire-pour-la-science-des-le-1er-janvier-2011_image_article_paysage_new

Oué je suis d’accord Jamie, mais où va-t-on si on ne peut même plus se fier au point vernal!

Le gros problème avec cette histoire de point vernal, c’est qu’en astrologie classique, on a fixé ce fameux point vernal par rapport aux dires d’un certain Ptolémée, Claude de son prénom (je rigole même pas) il y a de cela un peu moins de 2000 ans, et qu’on en a pas bougé depuis.

Mais que le véritable point vernal, lui, il a continué à se décaller tranquillou au fil des siècles.

houston

Et oui mes p’tits amis. Si vous avez bien suivit, aujourd’hui , ce fameux point vernal est sensé n’être plus au même endroit. C’est à dire que le signe du bélier, si on se fie à la véritable position du point vernal , est sensé commencer le 19 avril, au lieu du 21 mars.

Et ça n’est pas fini .

Parce qu’en fait, si on y réfléchit encore un peu plus loin (courage!), pourquoi a-t-on divisé en 12 portions le ciel, et pourquoi ces constellations la, et pas d’autres d’ailleurs?

Tout simplement parce que notre signe du zodiaque correspond normalement à la position du soleil à notre naissance dans une des constellations définies par l’Union astrologique internationale : les 12 signes sont en fait les 12 constellations par laquel le soleil est sensé « passer » (dans le référent terre/ciel évidemment) lors de sa trajectoire.

chart

Et c’est là que ça devient prise de tête. Parce que quand on y réfléchit, les constellations ne sont pas de la même taille, non? Du coup logiquement, le soleil devrait passer un temps plus ou moins long dans chacune des constellations! Et n’y a t’il pas en fait une treizième constellation dans laquelle passe le soleil , la fameuse Ophiuchus , constellation du serpent? Et l’orbite des planètes, ne passe-t-elle pas également par d’autres constellations? (en l’occurence si: les planètes passent par les constellations de la Baleine, le Corbeau, la Coupe, l’Hydre, Orion, Pégase, l’Écu de Sobieski et le Sextant )

Autant vous dire qu’il m’était difficile de faire le tri la dedans. Trop d’incertitudes, et puis le fait de s’imaginer que « hop »! quand on franchit la ligne d’une constellation d’un seul coup BIM on se retrouve avec une personnalité complètement autre, ça me dérange un peu; avec le temps , j’en suis venue a considérer l’astrologie plus comme une sorte de roue, avec des évolutions douces et des transitions en fonction des signes.

Et pour en revenir à cette histoire de décalage, le moyen le moins prise de tête et le meilleur compromis que j’ai trouvé afin d’essayer de respecter cette histoire de positions d’étoiles par rapport au véritable emplacement du point vernal, c’est d’utiliser l’astrologie sidérale (qui fait référence à la position véritable des constellations au moment de notre naissance), ainsi que l‘astrologie védique (qui prends en compte depuis toujours ce décalage du à la précession des équinoxes, et qui l’appelle Ayanamsa )

vedic astro

Le truc cool dans l’astrologie védique, c’est qu’au lieu des 12 signes, il y en fait 27, qui sont les 27 nakshatras, liés à 27 étoiles primordiales. Les sources sont très anciennes, viennent des vedas et dont les origines peuvent remonter jusqu’a un millénaire avant notre ère (BIM prends ça dans ta tronche, la technique ultime vieille de 3000 ans!)

Je vous cite un p’tit passage de wikipédia:

Le travail de l’astrologue du Jyotish repose sur l’idée que l’être humain est connecté à l’univers. Chaque symbole, signe, planète, maison, est un karaka, soit un « significateur » d’un domaine de vie. Il renseignerait sur les facilités ou difficultés « prévues » pour la personne dans chaque domaine de vie, par le plan de vie constitué par le thème astral.

Du coup en astrologie védique, les deux éléments les plus importants sont:

– la position du soleil par rapport aux étoiles (le nakshatra de votre soleil)

– la position de la lune par rapport aux étoiles. (le nakhsatra de votre lune)

L’ascendant n’a pas beaucoup d’influence contrairement à l’astrologie classique, et en plus, vu que le point védique diffère légèrement selon les sites , tu te retrouves avec 36000 ascendants différents (genre moi c’était soit ascendant cancer, soit scorpion, soit gémeau..du boeuf ou du cochon en veux tu en voilà)

Vous pouvez calculer votre chartre védique par ici

A partir de la, vous reprérez votre nakshatra de soleil, puis celui de lune pour commencer simple (votre cervelle fume déja bien assez j’imagine), et vous regardez la signification par ici.

Vous avez des étoiles, un symbolisme, des histoires et divinités assignées à chaque Nakshatra; par exemple j’ai Bharani en Nakhsatra du soleil, et Revati en lune.Côté « soleil », j’ai le nakhsatra de la mort qui tue, mais littéralement; ayant comme symbolisme Yoni, l’organe sexuel féminin, et comme dieu attitré… Yama, le dieu de la mort.

The_Outer_Yama_Dharmaraja._Central_region,_Tibet._Mid_17-th_century._Private_Collection

etwais, biatch!

Concrètement, c’est une partie du ciel qui s’appelle le Apabharani, littéralement, « l’eau qui emporte les choses« , et qui fait référence à l’endroit où toutes les âmes transitent lorsqu’elles meurent. Yama était le premier à avoir été envoyé sur terre, et le premier à mourir. Transformation, difficultés , transitions vers de nouvelles vies, jalousies et autres joyeusetés sont au rendez vous pour ce charmant nakshatra.

png;base6452b30dff59be8895

Salut moi c’est Pushan, enchanté. Soyons amis, en toute simplicité hein!

Heureusement que je me rattrape avec Revati en nakshatra de la lune ,lié à Pushan déité solaire, protectrice des voyageurs, qui a pour symbole deux poissons et qui est réputé comme étant aimant, protecteur, adorant les hommes (mais non pas dans ce sens la, Homme avec une grande Hache, comme l’Humanité quoi) et sans une once de jalousie. (bon, pouviez pas être synchro les mecs? parce que niveau paradoxes, vous auriez pu difficilement faire mieux)

Je vous laisse donc avec ce beau mic mac en vous souhaitant une bonne semaine!

Des bises à l’ortie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s