La magie dans ton jardin

Ce soir, j’ai décidé de prendre mon appareil et de faire des ptites photos de toutes les merveilles qu’on peut trouver dans son jardin en cette saison. Je n’ai eu même pas à faire dix mètres et pouf, voila tout ce que je trouve! Je redécouvre tout ça et m’émerveille à chaque pas. Faudrait que je pense à m’acheter le livre des plantes  sauvages comestibles et toxiques histoire de pouvoir barouder dans la nature et me trouver tout ce qu’il me faut en toute bonne sorcière qu’il se doit! (déja que je fais peur à mes voisins en allant cueillir des orties pour faire des soupes…Ils ont pas finit les pauvres). Je reviendrais sur leur usage magique un peu plus tard 😉

DSC_4613

La timide violette fait son apparition. On peut en faire des confitures , et même des bonbons maison!

DSC_4614

Le fameux Plantain aux milles vertus, l’une des 9 herbes sacrées d’Odin (je vous ferais un topic la dessus un autre jour, promiche!). Peut se consommer en tisane, à mettre dans le bain, à utiliser contre les piqures d’insecte , contre les rhumes et bronchites . Et oui! Moi aussi je pensais que ça servait à rien à part retirer une à une les nervures quand on s’emmerde dans l’herbe.

DSC_4615

La ciboulette sauvage, avec une petite fleur de prunus. Parfait en omelette!

DSC_4616

Le populage des marais. Plante de la famille des renonculae, plutôt toxique, attention les enfants ça se mange pas. (contient de la proto-anémomine et provoque rougeurs et gonflements sur les muqueuses ou les blessures, et peut procoquer paralysie , vomissements et convulsions en cas d’ingestion)

DSC_4617

La primevère. Chez elle par contre tout se mange! On peut mettre les fleurs avec la salade, ou utiliser les racines et les cuisiner, il parait que ça a un goût anisé, ou faire des bonbons comme avec les violettes.

DSC_4618

Les premières feuilles de Mélisse citronelle (a ne pas confondre avec la citronelle, utilisée en cuisine asiat) font leur appartition. C’est très bon en tisane, ça a été beaucoup utilisé au XIXème siècle pour ses propriétés toniques , digestives et calmantes. Elle a des propriétés antifongiques, et anti virales (à appliquer sur le bouton en cas d’herpès). Pour vous faire une tisane de mélisse, plongez deux branches dans l’eau froide, faites la chauffer jusqu’à ébullition, retirer du feu puis laisser infuser dix minutes, avant de servir.

DSC_4619

La menthe, dotée de propriétés digestives, spasmolytiques (contre les spasmes musculaires), carmitatives (ça vous évite de trop péter et d’évacuer les fart, en gros) , antiseptiques (contre les microbes), toniques et stimulantes. Sa cousine, la menthe poivrée, est très utilisée en aromathérapie.

DSC_4621

Le Romarin fait ses premières fleurs! (et les abeilles kiffent). Possède des propriétés cholérétiques (augmente la sécrétion de bile), anti bactérien et anti mycosique, antioxydant, améliore la circulation sanguine lorsqu’appliqué en externe .

Bon! C’est un petit début dans la reconnaissance des plantes sauvages, mais j’espère arriver à un certain level! (motivée!)

Rappellez vous juste que si vous vous mettez à la cueillette sauvage, soyez sure de bien reconnaître la plante en question (au cas ou elle aurait une soeur toxique), et rappellez vous qu’elles ne sont pas a l’abris de la pollution chimique ni des parasites, genre un renard qui pisse dessus ou quelque chose du genre.

Prudence donc, ami(e)s sorcièr(e)s , et bonne découverte!

tumblr_nlmn89MpyY1r0lv4bo1_540

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s