Paiens, chrétiens…

Ca m’a frappé hier. Quand je suis allée écouter des chants à l’église. Je me suis simplement dite « mais au fait, qu’est ce que j’ai contre les chrétiens? »

224952053_bce92dcbb5

Je suis remontée en arrière. Loin. A l’époque ou je me posais plein de questions sur ce qu’était « dieu ». Je ne l’avais aperçu qu’a travers le prisme de la religion chrétienne. Mon père était catholique, ma mère protestante. Cela ne leur à jamais posé aucun problème, à nous non plus. On n’a même jamais été baptisés. Jamais suivis aucune éducation chrétienne. J’ai bien lu « la bible racontée aux enfants » vers mes 14 ans, un genre de version abrégée de la bible, et j’avais d’ailleurs adoré. J’avais conscience bien évidemment qu’il ne s’agissait là que d’histoires, je n’ai jamais lié ça à une quelconque tranche de l’histoire; Jésus, Judas, les apôtres et les gosses jetés aux lions appartenaient pour moi à ce monde des Dieux, ces mythologies et contes de l’humain que j’aimais tant, dont j’apprenais tant,non pas parce qu’ils détenaient la Vérité, mais parce qu’ils me touchaient avec leurs histoires, que je me sentais triste devant leur souffrance, joyeuse devant leurs réussites.C’était comme  en regardant Le Roi Lion ou Le Voyage de Chihiro, les émotions se cristallisaient , je me sentais plus humaine, plus connectée.

Je ne croyais pas en Dieu . J’en ai parlé à  des amis de mes parents qui étaient pasteurs. « C’est quoi dieu? » « Comment le ressens-t-on? » « C’est quoi le péché originel? » J’essayais toujours d’aborder la chose avec circonspection et retenue, en écoutant, puis en me forgeant mon opinion.

« J’ai implanté la petite graine de la foi en toi! » me disait le pasteur. (ça aurait pu paraître un poil pédophile, mais passons)

Tu parles! Il y avait trop de trucs qui clochaient dans la religion chrétienne. Cette notion de péché originel, tout d’abord. Le fait qu’on se retrouve , dès notre naissance, à payer pour un crime que l’on a pas commis. La carotte et le baton de l’enfer et du paradis, aussi. « Sois bon et tu iras au paradis, sois méchant et tu iras en enfer ». C’était tellement hypocrite! Pourquoi les hommes avaient ils besoin d’une épée de Damoclès pour agir pour le bien d’autrui? Pourquoi les notions de bien et de Mal seraient elles gravées dans le marbre, chaînes nécessaires à ceux qui suivaient ce dogme? Enfermée. Oui, c’était ça. Je me sentais écrasée par le poids de ces livres d’Airain. Gentils/méchants…C’est tellement relatif. J’avais pitié de Lucifer. Je l’aimais bien. J’étais heureuse qu’Eve aie croqué dans la pomme, parce que grâce à elle nous étions conscients, et nous ne pouvions ne nous reposer sur personne d’autre pour assumer le poids de nos actions. Et puis j’ai lu A la Croisée des Mondes de Philippe Pullman, qui m’a conforté dans mon opinion. Non, vraiment, le catholiscisme c’était pas pour moi. Je trainais avec des amies qui étaient toutes chrétiennes jusqu’au bout des ongles, elles allaient à des messes, m’y faisaient participer. C’était sympa. On jouait de la guitarre, du tambour et de la clarinette à l’église, on chantait. Je n’adhérait pas aux paroles, mais l’échange, l’émulsion était agréable. Ah, c’est pas comme toutes ces messes , ces enteremments, mariages et baptêmes ou l’on lève et pose notre cul a intervalles plus ou moins logiques sur des bancs froids pendant qu’un mec en toge déblatère des âneries d’une voix poussiéreuse!

Ca me rappellait un peu les gospels.Si l’on faisait ça en France comme dirait le petit Spirou, ça donnerait quand même vachement plus envie d’aller à l’église.

focus-coloriage-18943-l550-h410

J’en suis arrivée à la Wicca. J’y ai fait la connaissance des « Dieux ». J’ai fouiné un peu partout, je me suis même interessée à la Kabbale, aux  anges. Oui, je trouvais que tous les anges étaient culcul la praline avec leur air guindé. Et puis j’ai une très chère amie qui m’a parlé des anges gardiens. Bon, pourquoi pas. Ah? Les nordiques aussi avaient des « anges gardiens? » Ils les appellaient « Fylgja »? Je préfère cette définition la, tout de suite. J’essaye d’écouter les avis de chacun. « Tu crois que des entités se réfugient dans les églises? D’ou ça vient cette pression que tu ressens parfois lorsque tu entres dans une église? » Est ce que c’est du à un genre d’Egrégore formé de toutes les pensées, de toute la  foi de ceux qui sont venu, ont ancrés leurs peurs et leurs espoir, leur amour en « dieu » dans la pierre et dans les vitraux, ou est ce qu’il s’agit d’entités, liés a la religion chrétienne, qui se trouvent ici, ou les deux à la fois? Et qu’en est-il du synchrétisme? N’est ce pas une sorte de « pont » entre le paganisme et les religions monothéistes? Dans de nombreuses cultures, les Saints étaient honorés de la même manière qu’on pouvait honorer des dieux paiens; on leur laissait des offrandes , on leur composait des chants. Est ce que les religions monothéistes ne sont  elles pas au final qu’un système différent du notre, nous qui nous revendiquons paiens,et qui nous rebute parce qu’il est devenu stagnant, et dogmatique? N’y a-t-il pas une part de sagesse , de respect d’autrui, caché sous toute cette poussière? Ne faut il pas non plus nous croire à l’abris de ce genre d’erreurs, nous les paiens?

jonathan-smith-stained-glass-window-at-hallgrimskirkja-hallgrimur-s-church-reykjavik-iceland

J’étais assise sur mon siège, à écouter les chants tout en pensant à tout ça. Je ferme les yeux. Je laisse les impressions visuelles faire leur chemin , retranscrir l’impression de l’énergie qui se dégage de ces chants, et que je ressents fortement à cet instant. Oh, un grand Lys blanc. Puis une sorte d’arbre blanc aux racines tentaculaires. Une hélice d’adn qui monte vers le plafond. Et la deuxième partie du concert, plus moderne, m’évoque le Vert, l’Or, le Blanc. C’est comme si le printemps s’était invité dans l’église, qu’une centaine de pousses s’érigeaient fièrement vers la lumière des vitraux. C’était superbe. Alors peut m’importait la Foi en ce moment, en un Dieu Unique, en les Saints ou Apotres, en mère Nature, ou en l’Humain. L’énergie n’a que faire de ces classements.

Et puis comme dirait Jésus

ob_c3fa16_vous-allez-vous-aimer-bordel-de-merde

Publicités

Une réflexion sur “Paiens, chrétiens…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s