D’ajonc et d’épines

Bach Gorse Flowers copy-600x600

On parle beaucoup des totems animaux, et j’ai l’impression qu’on passe trop sous silence les totems végétaux. Combien de fois j’ai entendu des amis me dire « que non, un végétal ça n’a pas de nerfs, du coup ça ne peux pas ressentir la douleur, ça n’a pas de sentiments, donc oui tu peux les manger  » ou encore « Me fais pas rire! Une carotte, tu va pas me dire que ça crie quand tu la coupe et tu la mets à cuire dans l’eau bouillante! » (oué, c’est un pote vegan qui m’a sortit ça pour justifier le fait qu’il ne comprenais pas qu’on puisse manger de la viande, parce qu’à la base on devait tuer des animaux pour ça )

Hé mec, que ça soit une salade ou un lapin, c’est de la Vie qui meurt pour toi, tu te dois donc de la respecter et de lui en être reconnaissante, au lieu de culpabiliser autrui .

Les animaux, c’est  juste plus facile de se projeter dessus en leur associant les émotions qu’on veut (merci le très dangereux anthropomorphisme) parce que ça a quatre pattes, un anus et des dents (encore que pour les poules …) comme nous, mais c’est pas une raison pour faire de l’eugénisme alimentaire . Mangez tout simplement ce qui vous fait vous sentir bien , et respectez les préférences de chacun, tout se passera pour le mieux . C’est comme les religions, qu’on croie en la Patate, la Tomate, le Steack ou le Brocoli, laissons donc chacun cultiver sa foi et sa nourriture comme il l’entend du moment que c’est fait de manière responsable.

J’ai toujours eu une relation particulière avec les végétaux. J’aime leur énergie. J’aime me balader en forêt, m’ouvrir, et ressentir le picotement de toute cette vie qui tinte autour de moi. Un bruissement, un frémissement infime, un réseau qui s’étend de par la terre jusqu’au ciel. Les végétaux forment un axe, un lien, un pont entre le ciel et la terre. Ils les maintiennent connectés. Ils peuvent nous soigner (ça n’est pas un hasard si les entreprises pharmaceutiques se penchent de plus en plus vers les propriétés de plantes utilisées en phytothérapie depuis des centaines d’années et pas que par les humains , on a découvert il y a peu que les grands singes en amazonie utilisent des plantes pour traiter la fièvre, les infections, et même le paludisme ) , nous tuer, nous apporter des matériaux , un abri, enserrent la terre de leurs racines et l’empêchent de se faire emporter par la pluie, ils sont la Vie des abeilles, un chant vers le soleil et la lumière, une nourriture, un langage plus éloigné de nous que celui des animaux mais tout aussi indispensable.

Tous les êtres vivants produisent un chant. Mêmes les planètes possèdent leur chant propre(a écouter ici). Toutes les espèces d’arbres émettent leur propre rythme: c’est la bioélectricité. Ca n’est pas qu’une affaire d’imagination. C’est prouvé scientifiquement  , c’est mesurable. Vous pouvez entendre le chant des arbres, concrètement, comme dans la vidéo ci dessous ou une équipe a posé des capteurs bioélectriques sur le tronc d’un cèdre vieux de 3000 ans (passez directement à 1 min si vous avez la flemme, ou écoutez ce mix la)

Alors ne me ditent pas que ça ne parle pas , un arbre. Ecoutez les, la prochaine fois que vous irez en forêt. Caressez leur écorce, entendez les marmonner , bruisser sous le vent, ouvrez vos yeux au langage des racines et des ailes branches, ouvrez vous à la magnificence de ces cathédrales vertes, porteuses de la mémoire de la terre. Si, tout comme moi, vous avez déja pleuré devant un arbre abattu, vous savez de quoi je parle.

Voila pourquoi il me semblait essentiel de trouver un végétal qui résonnerait a l’unisson avec mon propre chant. Et je crois que je l’ai trouvé. C’est l’Ajonc. Vous savez, ce truc qui pique, qui pousse un peu partout, sur des sols très pauvres, qui fleurit presque toute l’année et couvre la lande d’or. L’Ajonc est Onn, la lettre O de l’alphabet Ogham.

tojo

L’ajonc représente le soleil, le mouvement, le feu, le partage et la protection, et la fertilité de par sa floraison presque toute l’année. Du fait de sa résistance et de ses piquants, il était souvent utilisé comme haie, pour protéger les jeunes arbustes des dents de féroces herbivores, on s’en servait aussi comme paille : on hachait l’ajonc puis on l’étalait par dessus les jeunes pousses pour les protéger du froid , des insectes et des souris, où on l’utilisait comme fourrage pour les chevaux, vaches ou chèvres après les avoir passé à la broyeuse pour écraser les épines.

L’ajonc était également cultivé pour sa particularité à prendre feu très facilement, et a atteindre de très hautes températures en très peu de temps. Les boulangers l’adoraient pour allumer leur four a pain; le bois de l’ajonc est plein d’huile et grésille magnifiquement, ce qui peut être une bonne , comme une mauvaise chose. Ca prend vite feu certes, mais les incendies de brousse qui prennent dans l’ajonc en plein été, ça vous transforme vite fait tout le paysage en scène de fin du monde. Mais ne vous inquiétez pas, ça repousse vite ces bêtes la, il y a même des agriculteurs qui mettaient exprès le feu aux ajonc pour attendre que les jeunes pousses pointent le bout de leur nez (les plus tendres et donc les plus goutues) pour y lâcher leur bétail . Parfois, ils ramassaient la cendre d’ajonc, et s’en servaient comme engrais.

Les fleurs réduites en poudre peuvent être utilisé en guise de teinture, ça donne un très joli jaune, et en phytothérapie l’ajonc est utilisé pour purifier le foie, à un effet diurétique et purgatif.

Vous pouvez également trouver en magasin de la teinture d’ajonc chez Fleurs de Bach , utilisée pour traiter les personnes qui (attention grosse marade)  « utilisent des phrases telles que « cela n’a quand même plus aucun sens » ou « j’ai tout essayé, mais… ». Ces phrases caractérisent les symptômes clefs de l’état négatif dans lequel ces personnes se trouvent : désespoir, la perte absolue de confiance et des sentiments d’abattement excessifs. »
Je vous mets le lien a titre simplement informatif , n’ayant jamais moi même testé ces fleurs de Bach je ne me porterais en aucune façon garante de leur efficacité.

gorse_l

Thy yellow blooms – oh, they to me
Are gold and sunshine blent together

– Moses Teggart 1908

On utilise l’ajonc pour les feux sacrés de Beltane, on en faisait des torches , on se baladait autour des troupeaux torche en main , et on purifiait l’atmosphère, on pensait que ça protégeait les animaux de la stérilité

L’ajonc était lié au dieu Lugh, portait une étincelle de l’esprit du soleil par ses fleurs jaunes qui fleurissaient toute l’année: le festival celtique de Lughdnasdagh le premier aout est connu également sous le nom du Festival de l’Ajonc Doré (festival of the golden gorse). Et pour finir parce que quand même j’ai pas fini de vous bassiner avec l’ajonc, c’est une plante de choix pour nos amies les abeilles qui ont a leur disposition une des premières fleurs de l’année.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s